Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

https://www.facebook.com/pages/Baie-de-DouarneneZ-Environnement/136885106338468

L'association est membre de la Coordination Verte et Bleue et adhérente d'Eau et Rivières de Bretagne

http://coordinationverteetbleue.blogspot.fr/http://www.eau-et-rivieres.asso.fr/
e

Publié par Baie de Douarnenez Environnement (BDZE)

Les résultats inquiétants d'une étude publiée par le chercheur Gilles-Eric Seralini fin 2012 sur la nocivité de deux produits fabriqués par Monsanto, le maïs OGM NK60 tolérant à l'herbicide et son produit de traitement le Roundup, ont soulevé une controverse scientifique houleuse. C'est devant une centaine de personnes que le PROFESSEUR ROBERT BELLE a tenté de répondre le plus objectivement possible à cette question qui concerne l'alimentation et la santé de l'ensemble de la population mondiale.

Le professeur Bellé commence par une présentation illustrée par un diaporama qui va permettre au public de comprendre les enjeux et l'actualité des OGM. Il insiste d'abord sur la distinction entre l'usage pharmaceutique des OGM en milieu fermé et l'usage agricole de plantes OGM en milieu ouvert. Ensuite, il explique très simplement les expériences menées pendant deux ans par une équipe française dirigée par le chercheur Gilles-Eric Séralini. L'étude, publiée dans un journal scientifique américain de haute réputation confirme la toxicité déjà établie, du produit de la marque Roundup (à base de glyphosate), qu'il soit accompagné ou pas de maïs OGM. Cette toxicité est aujourd'hui admise par la firme Monsanto elle-même ! Sur cette question donc, rien de nouveau...En revanche, la nouvelle avancée apportée par l'étude concerne la dangerosité du maïs OGM cultivé sans herbicide.

Ce résultat est contesté immédiatement par une partie de la communauté scientifique, au point que les pouvoirs publics, dans plusieurs pays, y compris en France, doivent intervenir pour éclairer les élus et le public. Une audition publique est organisée à l'Assemblée Nationale fin 2012. Robert Bellé y sera invité à présenter les résultats de ses recherches sur la toxicité du Roundup. La question du danger du maïs OGM ne sera pas tranchée...

Après cet exposé de 40 minutes, Robert Bellé va répondre aux questions du public avec clarté et sans aucune démagogie.

"Je vais peut-être vous décevoir, mais.." : c'est ainsi qu'il introduit beaucoup de ses réponses, montrant ainsi sa volonté de se situer sur le strict plan de la rigueur scientifique. Il n'hésite jamais à reconnaître son incompétence dans certains domaines et cela donne encore plus de force au constat qu'il fait d'une agriculture qui est dépendante de l'industrie des pesticides, produits dont les dangers ne sont plus à démontrer.

Sur la question de la dangerosité des OGM, Robert Bellé pointe la nécessité de prolonger les expériences de Gilles-Eric Séralini, de préférence sur des cellules (afin de "laisser les rats tranquilles" !). Il note la particularité de la France, où règne le paradoxe de ne pas autoriser les cultures d'OGM en plein champ, tout en laissant importer en grandes quantités des produits OGM, notamment du soja OGM pour nourrir les animaux ! Il évoque l'importance de l'étiquetage des produits et le rôle du consommateur dans le choix de ce qu'il mange !

Deux heures d'échange passionnantes qui ont permis au public de parfaire ses connaissances et qui ont montré l'urgence pour un changement des pratiques agricoles. Il existe une agriculture qui respecte la terre et les animaux, qui n'utilise pas de pesticides et qui pourrait nourrir la planète tout en multipliant les emplois. Aux pouvoirs publics d'orienter la politique agricole sans tenir compte des lobbies !

Robert Bellé est professeur de l’Université Pierre et Marie Curie et auteur de plus de 100 plublications scientifiques dont 7 sur la toxicité du Roundup. Il est membre de l’unité de recherche Mer et Santé de la station biologique de Roscoff.

Les associations qui ont organisé cette soirée sont EAU ET RIVIERES DE BRETAGNE, ALERTE A L'OUEST ET BAIE DE DOUARNENEZ ENVIRONNEMENT

OGM et Roundup : conférence de Robert Bellé
OGM et Roundup : conférence de Robert Bellé

Commenter cet article

snoring causes 13/02/2014 12:37

I do believe that there is no way to measure the effects of GMOs that the countries produce until very very late. But by then time would have gone to respond to the threat. I do hope that there will be a better means to increase production than using GMOs.