Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

https://www.facebook.com/pages/Baie-de-DouarneneZ-Environnement/136885106338468

L'association est membre de la Coordination Verte et Bleue et adhérente d'Eau et Rivières de Bretagne

http://coordinationverteetbleue.blogspot.fr/http://www.eau-et-rivieres.asso.fr/
e

Publié par Baie de Douarnenez Environnement (BDZE)

La charte de territoire de la baie de Douarnenez

Le périmètre de la charte de territoire de la baie de Douarnenez recouvre les bassins versants des cours d’eau côtiers se jetant dans cette baie, du ruisseau du Loc’h sur la presqu’île de Crozon au Nord au ruisseau de Tréboul à Douarnenez au Sud. Il correspond au périmètre du Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) Loire-Bretagne et s’étend sur une vingtaine de communes regroupées au sein de la communauté de communes du pays de Châteaulin et du Porzay, de la communauté de communes de la presqu’île de Crozon et de Douarnenez Communauté.
Le développement des algues vertes dans la baie de Douarnenez est lié à la vulnérabilité intrinsèque de la baie, caractérisée d’une part par des températures douces et une forte lame drainante favorisant le lessivage de l’azote et d’autre part par la configuration de la baie, semi-fermée, peu profonde, plate, à faible renouvellement et aux eaux claires.
Place de l’agriculture : La surface totale des bassins versants de ce territoire est de 28 250 hectares, dont 17 800 hectares de surface agricole utile (63.5 %), traduisant l’importance de l’activité agricole.
Chiffres clés de l’activité agricole :
En 2011, on recensait 382 exploitations ayant plus de trois hectares sur le périmètre de cette baie, dont 286 ayant également leur siège d’exploitation.
L’activité agricole est principalement orientée vers l’élevage laitier et porcin.
                                               Effectifs          
Vaches laitières                             12 886                   
Truies                                             16 824                     
Porcs produits par an                398 040                  
Volailles de chair et de ponte 1 200 000

                                             
Source diagnostic agricole octobre 2011
L’assolement des exploitations de la baie de Douarnenez est le suivant :
- Maïs : 31 %
- Céréales : 28 %
- Herbe : 31 %
- Autres, dont légumes d’industrie : 10 %
Le Porzay, plus orienté vers la production porcine, a une part de maïs et céréales plus importante,. Cette tendance s’inverse sur les secteurs du Port Rhu, du Ris et de la presqu’île de Crozon, pour lesquels la part de l’herbe est plus importante.
2- Les objectifs de la charte de territoire pour 2015
La charte vise à réduire les concentrations en nitrates sur les différents cours d’eau, à l’horizon 2015, en se basant sur le quantile 90 de la période 2007-2008, qui passe selon les cours d’eau, de 47 mg/l à 36 mg/l pour les plus élevés et de 24 mg/l à 20 mg/l pour les plus faibles.
A ce titre, la charte vise une réduction des flux d’azote mesurés aux exutoires de la baie de Douarnenez de 200 tonnes en 2015.
Pour atteindre cet objectif, la charte retient les mesures suivantes :
- L’amélioration des pratiques agricoles associée à une meilleure valorisation de l’azote organique. A l’issue d’un diagnostic précis des pratiques actuelles, les agriculteurs pourront s’engager vers des pratiques réduisant les fuites d’azote, notamment par la modification des rotations culturales, l’adaptation des itinéraires techniques et l’amélioration de la couverture hivernale des sols. Ce diagnostic permettra également de fixer les bases d’une action sur la gestion de l’azote organique par l’optimisation des surfaces d’épandage et la substitution de l’azote organique, issu notamment de la méthanisation, à l’azote minéral.
- L’évolution des systèmes d’exploitation par l’augmentation des surfaces en production biologique avec un objectif portant sur 5 % de la SAU (+ 600 hectares) et l’augmentation des surfaces en herbe dans la surface fourragère principale (SFP) qui passent de 61 % à 65 % (+ 400 hectares).
-  La réduction de la pression azotée par l’exportation des digestats issus d’unités de méthanisation et par un renforcement du traitement des effluents agricoles.
Ces 3 mesures contribuent, pour 140 tonnes, à l’objectif global de réduction des fuites d’azote et concernent potentiellement 7000 ha, soit 40% de la SAU.
L’optimisation du rôle épurateur des zones humides non fonctionnelles, par la restauration de 500 hectares de zones humides et la limitation du ruissellement direct au cours d’eau en favorisant l’infiltration par la restauration des ripisylves en particulier. Cette mesure contribue pour 54 tonnes à l’objectif global. Le complément de 10 tonnes sera apporté par l’amélioration des pratiques des collectivités locales et des particuliers avec l’assainissement.
Des objectifs de moyens :
La réussite de la charte sera évaluée au regard des indicateurs suivants :
- La réalisation d’un diagnostic-projet par 66 % des exploitations agricoles au 30 avril 2013 puis 90 % au 30 avril 2014.
- L’engagement, au 30 juin 2014, de 66 % des exploitations agricoles dans un contrat d’engagement individuel précisant leurs contributions aux objectifs du territoire.
- La comptabilisation des quantités d’azote et des surfaces engagées dans les mesures précitées
Modalités de mise en oeuvre :
La mise en oeuvre de la charte sera conduite par l’établissement public de gestion et d’aménagement de la baie de Douarnenez (EPAB) récemment créé dans le cadre du SAGE de la baie de Douarnenez, sous pilotage de la commission locale de l’eau.

La Chambre d’agriculture du Finistère assurera la coordination des prescripteurs agricoles signataires de la convention cadre fixant le cadre d’accompagnement individuel des agriculteurs.

Préparation de la charte de territoire

 Avis du comité scientifique : Si le comité scientifique salue la qualité du travail effectué pour la réalisation du diagnostic, il constate avec regret que les actions proposées, par "manque d'ambition", seront insuffisantes pour atteindre l'objectif de réduction des marées vertes dans la baie de Douarnenez et déplore la présentation faussée des financements envisagés. Lire l'avis complet

Projet de territoire présenté en octobre 2011 : cliquer ICI

Cahier des charges de l'appel à projet pour le Plan algues vertes en baie de Douarnenez : cliquer ICI

 Tous les documents préparatoires au projet de territoire : ...sur le site "Vers le Sage de la Baie de Douarnenez"

Documents du diagnostic :

 

Contributions au diagnostic

comité local des pêches de Douarnenez :lire

 associations environnementales et des organisations paysannes : Lire le courrier élaboré collectivement

Commenter cet article